Suivez-nous !
Recherche par mots clés
Please reload

Articles récents

Vidéo inspirante du mois - : LE GUERRIER PACIFIQUE

December 15, 2016

1/5
Please reload

Articles à la Une

Le bonheur, un couple heureux, des utopies ?

September 5, 2016

 

 

Les débuts d'un couple sont toujours une phase où l'on se fond dans l'autre, on s'oublie, on se coupe du monde pour ne faire qu'un avec l'être aimé(e). Cette phase, que l'on appelle la lune de miel, ou fusionnelle dure un temps plus ou moins long mais n'est que provisoire.

 

Malheureusement, un jour les nuages apparaissent, et le beau ciel bleu sous lequel nous étions devient sombre et orageux.

C'est comme si tout à coup on ne comprend plus l'autre, comme s'il était devenu quelqu'un d'autre.

Nous aurait il menti sur qui il est vraiment ?  Aurait elle jouer un rôle ? 

Viennent alors les épreuves et la force du couple, se mesure à sa capacité à les dépasser. Il y a cependant plusieurs façons de le faire et toutes ne sont pas bonnes à choisir. 

Certaines d'entres elles consistent à se soumettre à l'autre, se fondre dans un rôle de victime, s'oublier et rester dans la dépendance affective ; accepter une situation qui ne nous convient par peur de se retrouver seul(e).

Bien des couples restent ensembles pour de mauvaises raisons. Ils se sont résignés. "Je ne suis pas heureux, mais au moins je ne suis pas seul(e)". "Il ne me rend pas heureuse, mais au moins il/elle est là". 

 

Certains couples vivent ainsi leur vie en accumulant frustrations, colères, rancoeurs et incompréhensions... chacun projetant sur l'autre les raisons de son propre malheur, de sa propre condition qu'il juge misérable. "Si je suis ainsi c'est de sa faute", "Je n'ai pas le choix, il faut que j'accepte"... 

Dans d'autres situations une des personnes du couple décide d'agir et de se prendre en main en commençant un travail sur soi avec une thérapie, ou en allant voir un coach. Bien souvent dans ces cas là, un décallage arrive entre les 2 personnes, l'une se libérant de ses chaînes,  avançant vers un mieux être, et l'autre refusant de sortir du cercle vicieux, et de prendre du recul sur la situation. Ce qui conduit la plupart du temps à une rupture. 

 

Enfin, certains couples, conscients des leurs difficultés veulent travailler ensemble pour s'en sortir et trouver enfin un équilibre aussi bien personnel que dans leur couple. Car il faut être conscient qu'un couple pleinement heureux est un couple dont chacun à trouvé un équilibre en tant que personne et a construit un espace propre au couple lui même, un espace fait de compromis, que nous appellerons le "nous" et qui se trouve entre le "moi", le "toi".

 

Accepter de travailler sur son couple permet de changer la dynamique de destruction et de mettre en place une communication parfois perdue, afin de mieux comprendre les frustrations ou les envies du partenaire. Ajouter un élément extérieur au couple (coach, thérapeute,...) permet aux couples, de ramener la discussion et d'aider chacun à prendre de la distance et de retrouver une objectivité difficile à obtenir par soi même. Il est cependant important de comprendre qu'un travail sur le couple va de paire avec un travail personnel.

 

Travailler sur son couple permet d'apprendre que certaines réactions ne dépendent pas totalement de nous car elles peuvent être physiologiques, hormonales et d'autres proviennent de croyances avec lesquelles nous avons grandis et dans lesquelles nous nous sommes emprisonnés et qui ne nous permettent pas de voir que la façon dont notre partenaire fait ou voit les choses n'est ni moins bonne ni meilleure que la notre, mais elle est juste différente.

Afin de traverser les différentes phases normales d'un couple sans aboutir à une rupture il est important de savoir se remettre en question personnellement, et être prêt à ECOUTER l'autre dans ses besoins, et ses limites.

Il est important de créer un "nous" qui soit fait de compromis. L'amour ne doit pas être un qui accepte tout de l'autre, mais un respect mutuel, une écoute, et une compréhension que l'autre n'est pas moi, et que je ne suis pas lui.

 

Il est primordial de comprendre que nous fonctionnons par projections, c'est à dire que nous projetons sur l'autre nos propres angoisses, peurs ou colères. C'est comme si chacun de nous voyait ou entendait les choses au travers d'un prisme composé de tout ce qui nous a construit depuis notre naissance, et dans lequel le transgénérationnel joue également un rôle. C'est comme si l'on voyait la vie au travers de lunettes de soleil grises. Nous verrions donc les choses beaucoup plus ternes, ce qui ne signifie en rien que les choses soient grises en réalité. Chacun de nous possède un prisme qui nous est propre, mais chacun a également la possibilité d'en prendre conscience et peut, par un travail sur lui même et sur son couple, apprendre à changer les "ses verres de lunettes" pour d'autres teintes. Il est même possible de percevoir, un jour, les choses telles qu'elles sont réellement, en corrigeant notre vision (mais cela demande du temps et des efforts).   

 

Chacun a le droit d'avoir ses propres envies qui ne sont en rien un rejet de l'autre. Vouloir être seul, partir avec des ami(e)s, avoir besoin de se recentrer sur soi même, et de ce fait être moins présent pour l'autre... sont des sentiments naturels, mais qui conduisent bien souvent à des disputes... L'autre se sentant rejeté, abandonné ne peut parvenir à dépasser cette douleur et d'une façon ou d'une autre conduit le partenaire à un sentiment de culpabilité et à un renoncement de ses envies.

 

Ces sentiments douloureux, ne dépendent en rien du partenaire, car quelle que soit la personne avec qui nous sommes en couple ils nous accompagent, et nous "pourrissent" la vie et nos relations aux autres. Car il faut avoir conscience que les sentiments de rejet et d'abandon peuvent se manifester et poser des problèmes dans chaque aspect de notre vie, que ce soit en amour, en amitié ou professionnellement. 

Nous avons tendance à rendre les autres (collègues, amis, famille, enfants, conjoint...) 

responsables de nos souffrances. Hors, nous sommes les seuls responsables de cela, et il est possible de le changer... il est possible de se défaire de ce sentiment si douloureux de dépendance aux autres, de se déchirement ressenti lorsque l'on se sent rejeté. 

 

S'affronter et se libérer de ces sentiments destructeurs sont la meilleure façon de bien vivre son couple, et de changer le prisme au travers duquel nous nous définissions et définitions notre relation aux autres.

 

Il est également important de parvenir à se détacher de la culpabilité qui est un des piliers de notre société, un moyen de contrôler la liberté de chacun, une façon de tenir en laisse aussi bien nous même que les autres. 

La société entière fonctionne autour de ce concept, et dès notre plus jeune âge nous apprenons à vivre avec ce sentiment qui régiera la plupart de nos décisions. Nous n'apprenons pas à nous écouter, à écouter nos envies, mais nous décidons en fonction de ce sentiment de culpabilité qui nous retient au lieu de nous libérer. 

 

Travailler sur soi même et sur son couple c'est apprendre, entre autre, à remplacer le mot culpabilité par le mot RESPECT : respect de soi même, respect de l'autre et des autres. Une décision prise en écoutant notre instinct, notre petite voix intérieure, notre coeur, dans le respect de soi même et des autres est une bonne décision. Cela ne veut pas dire qu'elle ne peut pas avoir de conséquences difficiles, mais prise en accord avec soi même, elle nous permet de vivre plus librement et d'aller vers des solutions le coeur plus léger. 

 

Améliorer sa vie, tout comme sa vie de couple est possible mais pour cela il vous faut de la volonté et de la détermination. 

 

Chacun est responsable de ses propres choix, qu'ils soient bons, ou mauvais... c'est pourquoi il est important de les faire, libre de nos chaînes... 

 

Le bonheur est à portée de main pour qui sait le saisir...

 

 

Lucas Coelho est un coach en développement personnel, coach de couple (ou relationnel), hypno-coach et praticien Reiki. Il propose des services individuels et co-organise des weekends et séjours de développement personnel et bien-être. Son approche est axée sur le fait qu'une personne est un tout (un corps, un esprit et une âme) et que pour aller mieux il est important que les 3 soient connectés et en équilibre. Ses pratiques sont concrêtes et très "orientées solutions".  

Egalement très concerné par l'environnement et l'alimentation il propose régulièrement des cours de cuisine végétarienne pour monter la diversité des plats qu'il est possible de préparer avec un petit budget.

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

  • Facebook Classic
  • Google Classic
Suivez-nous
 © by Lotus Village 2018
www.mieuxetheureux.com est un site  de "Lotus Village", association loi 1901

Se sentir Mieux